MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY   MAGAZINE ANNECY   
frzh-CNendeites
Qui est le "bonnet...
ACTIVITE PARLEMENTAIRE DES DEPUTES DU... More detail
La transition...
Invitation sur inscription à... More detail
Résultats...
Pas de surprises sur la vague Macron... More detail
Harmonisation des...
La restauration scolaire et les... More detail
Ils ont choisi...
Résultats de 2nd tour des... More detail
La droite...
La France se réveille avec une droite... More detail
Sans surprise, le...
Ce lundi 2 janvier 2017 à Cap Périaz à... More detail
Les résultats de...
FLASH : 2nd tour, 62324 électeurs... More detail
Un troisième...
Le député d’Annecy annonce vouloir... More detail
Une image vaut...
Plusieurs citoyens de notre... More detail
Appel à projets «...
La ville de Faverges-Seythenex lance... More detail
Bientôt des...
D'après la mairie et suite à plusieurs... More detail
Le maire d'Annecy...
Il est assez rare de lire dans le blog... More detail
Sibra, des usagers...
Nos lecteurs et dans un but... More detail
Des chiffres en...
50 000 € : c'est le coût de... More detail
Centre des congrès...
3 élus de l'opposition à la ville... More detail
Les nouvelles...
Grandes rigolades (ou rires jaunes)... More detail
Ensemble,...
On commence à découvrir une (petite)... More detail
Centre des congrès...
Après des conclusions négatives... More detail
2 députés de...
La Haute-Savoie est un département... More detail
prev
next

NEW >>> LE MAG'LAC se transforme en CANARD DU LAC en 2018 !

Économies ou mauvais choix ? Des premiers événements très décevants à Annecy. Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Suite aux événements tragiques de ces derniers jours en France, comme le maire d'Annecy le dit si bien, il faut continuer à vivre : la fête du lac est maintenue. Nous sommes bien évidement en cohérence avec ce message de bon sens.

Nous sommes moins certains de l'ambiance générée par les derniers événements proposés par la ville d'Annecy au vue des réactions sur place et après, sur les réseaux sociaux. Des échos de déception sont arrivés aux oreilles de nos rédacteurs et amis du MAG.

Les annéciens et les touristes sont toujours friands de rêves, de grands spectacles et plusieurs internautes se sont lâchés avec quelques critiques sur le nouveau festival estival de la ville.

On peut féliciter les professionnels, les artistes, les associations, les bénévoles qui eux ne déméritent pas pour proposer du spectacle, mais ont-ils des moyens suffisants ? La ville d'Annecy a t'elle fait les bons choix dans tous les domaines ?

Le festival Déambule (seconde petite fête de la musique ?) est un festival de paysage donc assez statique, plutôt calme et moins dynamique, si bien sur on compare avec les « Noctibules ». L'originalité est intéressante mais c'est bien différent, côté affluence. De ce point de vue, ce festival n'a aucun rapport avec "le grand festival des Noctibules" et surtout le "grand spectacle son et lumière" que ce dernier a proposé pendant plusieurs années. On se souvient l'année dernière de la déambulation de milliers de personnes, des rues bondées, bloquées par la danse, la fête, la poudre colorée. Là, on démarre avec un grand pique-nique un peu caché derrière Bonlieu, accompagné d'un petit concert, la moyenne d'âge, l'ambiance, le côté convivial, du bon, du moins bon. La réservation de plusieurs places par une seule personne à provoqué quelques mots pas très doux entre convives, mais c'était quand même un moment convivial. D'autres regrettent le lieu, le bord du lac aurait été choisi par beaucoup de participants. D'ailleurs, autant de monde (en pique nique) était présent dans les jardins de l'Europe et autour.

Le Haras est aussi un lieu pour Déambule. Une déambulation du Palais de l'îles jusqu’aux Haras, c'est quand même un parcours difficile pour les personnes à mobilité réduite ! Bon 1,2km - 13 minutes à pieds dit Google Map, ce n'est pas une difficulté pour les autres.

Un peu d'historique en vidéo : Extrait The Color of Time, Artonik (2015) et Cinématique des fluides (2015)

Mais aussi The Firebird, concert'eau en do Nageur en 2014. On se souvient également du lâcher de plumes dans le centre ville d'Annecy, un moment exceptionnel ! De la magie, du rêve, la plus belle édition pour d'autres. (2009)

Cette année Déambule Festival des paysages, est pour beaucoup, des "petits moments originaux" dans certains lieux de la ville, mais un spectacle plus petit, moins grandiose.

Certains apprécient "le tunnel de bambous" par sa puissance. L'édifice dans le jardin de l'Europe est, sans aucun doute, le monument exceptionnel de l'édition Déambule. Pour le reste, des paysages statiques, ça plait ou ça ne plait pas du tout.

Quelques animations mais une différence d'affluence très visible : on "Déambule", on se promène, on regarde, on passe son chemin, on attend que le concert démarre. On attend parfois très longtemps. La dynamique laisse place à la contemplation, au calme, on s'interroge, on ne court pas après une animation, le public est beaucoup moins acteur du spectacle proposé par Bonlieu Scène National.

Du mécontentement dans les jardins de l'Europe côté "Ptit bal perdu" : ils doivent stopper le bal à 21h pour laisser place à un petit concert Déambule situé à 40m environ. On remarque très vite la déception, le départ de certaines personnes à l'écoute de ce petit concert, certes original, mais une musique "un peu bizarre" pour certains qui plait ou qui ne plait pas encore une fois. Beaucoup aurait préférer danser toute la soirée au "Ptit bal perdu" mais cela ne rentre pas dans le festival Déambule ce soir là, du coup des personnes s'en vont, déçues.

>>> Lien vidéo ici

Et arrive le 14 juillet 2016, l'affluence est une histoire aussi de météo. Tout le monde ne peut que souligner la présence active des bénévoles et de l'association Annecy Tradition qui font le taf, mais quand le soleil se cache pour faire place à des averses, c'est très compliqué.

Malgré la météo capricieuse, les concerts sur le Pâquier ont eu lieu, des artistes de qualité, bravo aux groupes présents.

C'est plutôt du côté feux d'artifices, une différence très remarquée par rapport aux feux 2015. L'année dernière une composition dans le ciel qui proposait plusieurs bouquets grandioses, "on se demandait presque quand le final aller avoir lieu". Cette année, un seul grand bouquet mérite notre attention, le bouquet final. Un démarrage très poussif pour d'autres, la vidéo ci-dessous l'atteste. Comme le dit un internaute, chef d'entreprise: " Jamais de mémoire d'annécien, je n'ai vu un feu d'artifice aussi minable à part le bouquet assez réussi, mais bien peu fourni... Le reste n'avait aucun intérêt, que des petites pièces, que l'on voit partout !" Et sur les lieux, des applaudissements à la fin du feu mais aussi quelques remarques de déception "Il faisait froid, toute cette attente pour ça ! ". Beaucoup on fait le déplacement, plus de pluie et même un beau ciel dégagé mais un vent froid sur le Pâquier, le feu aurait pu rattraper la tristesse météorologique de la journée.

Le feu d'artifice 2015 : Quelques vidéos

Le feu d'artifice 2016 : (angle différent mais une différence de puissance très visible)

Enfin, le Festival Déambule n'est pas encore terminé, une programmation jusqu'au 23 juillet, une fête du lac à venir.

On espère que les prochaines semaines seront à la hauteur avec peut-être "un grand nettoyage" des différentes critiques qui ont été encore plus virulentes dimanche 17 juillet en commentaire
d'un article de l'élu de la ville Denis Duperthuy sur un ton un peu provocateur pour amener un débat, réclamer des avis, positifs ou "négatifs" envers le festival comme le dit si bien un participant, seulement une personne faisant partie de l'organisation sous le pseudo de Joanna sur Facebook se met très vite en colère contre tous ceux qui ne sont pas de son avis avec on peu le dire une agressivité bien remarquée, l'élu ne tarde pas à lui répondre : "C'est exactement cette vision élitiste et hiérarchique de la culture qui me laisse sans voix. Il y a ceux qui savent ce qu'est la "bonne " culture et les autres qui "n'y accède " pas. Encore beaucoup de travail pour que certains cultureux retrouvent un peu d'humilité et de capacité à entendre et à se remettre en cause."

Pour l'instant, tout le monde s'accorde à dire que les derniers événements sont un peu mous et en dessous en qualité par rapport à ce qui était proposé ces dernières années, économies ou mauvais choix ?

Commentaires via Facebook

Recherche

Partenaires

Besoin d'un site web ? Cliquez-ici


 

 
 >>> Devenir partenaire ?

 

Toutes les archives

« November 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Recherche