MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY   MAGAZINE ANNECY   
frzh-CNendeites
Politique & économie

Politique & économie

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Invitation sur inscription à l'Auditorium de la Maison des Entreprises, Organisé par Choisir Savoie, association indépendante et ThinkTank des Savoie.
27 rue Royale à Annecy - Lundi 9 octobre de 18 à 21h
Intervenants : 
• Jean-Pierre JAMBES, Maître de Conférences à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, spécialiste des territoires numériques. Fondateur de Numericus.
• Bernard DEBARBIEUX, Doyen de la faculté des sciences de la société de l'Université de Genève. Géographe, expert des territoires de montagnes et de celui de Savoie Mont-Blanc. 
 Loïc HERVÉ, Sénateur de la Haute Savoie, il a été très engagé dans le cadre de la Loi Montagne2 et généralement dans tout ce qui concerne le numérique. Il est membre de la CNIL.
• Lionel TARDY, Entrepreneur, ancien Député  de Haute-Savoie. Il est expert pour tout ce qui touche aux aspects législatifs du numérique pour les entreprises.
La soirée se terminera en toute simplicité autour d’un verre. 
Une manifestation de qualité qui s’inscrit dans le rôle actif qu’entend jouer la société civile au travers de Choisir Savoie, association indépendante et ThinkTank des Savoie.
 
C'est avec un vif plaisir que nous vous accueillerons à cette grande soirée événement.
Sur inscription (nous vous remercions par avance de votre compréhension)
Pour s'inscrire....c'est ici et maintenant !
https://www.weezevent.com/table-ronde-la-transition-numerique-vecteur-de-developpement-des-savoies
Bien cordialement,
Guy Lecomte et René Nantua.
Gratuit pour les membres de Choisir Savoie.
Participation de 10 € pour les non membres.
Il est toujours possible de devenir membre en tant qu'entreprise ou en tant qu'habitant passionné
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Pas de surprises sur la vague Macron au second tour des législatives ce 18 juin 2017.

La terre de droite passe sous l'étiquette majoritaire Macron.

Lionel tardy sur la seconde circonscription sort de l'assemblée nationale, la candidate Annabel ANDRE-LAURENT envoyé par Bernard Accoyer sur la première n'entrera pas dans l'assemblée, Martial SADDIER (LR) et Virginie DUBY-MULLER (LR) garde leurs postes de parlementaire à l'assemblée nationale.

Annecy est maintenant sous l'étiquette Macron !

Résultats définitifs Législatives 2nd tour 18 juin 2017
Haute-Savoie (74) - 2ème circonscription
Mme Frédérique LARDET (REM Macron) 53,60 % 20 286 ÉLU
M. Lionel TARDY (LR) 46,40 % 17 560

Résultats définitifs Législatives 2nd tour 18 juin 2017
Haute-Savoie (74) - 1ère circonscription
Mme Véronique RIOTTON (REM Macron) 64,32 % 25 174 ÉLU
Mme Annabel ANDRE-LAURENT (LR) 35,68 % 13 962

Résultats définitifs Législatives 2nd tour 18 juin 2017
Haute-Savoie (74) - 3ème circonscription
M. Guillaume GIBOUIN (REM Macron) 48,50 % 15 693
M. Martial SADDIER (LR) 51,50 % 16 665 ÉLU

Résultats définitifs Législatives 2nd tour 18 juin 2017
Haute-Savoie (74) - 4ème circonscription
Mme Virginie DUBY-MULLER (LR) 54,63 % 17 158 ÉLU
Mme Laura DEVIN (REM Macron) 45,37 % 14 249

Résultats définitifs Législatives 2nd tour 18 juin 2017
Haute-Savoie (74) - 5ème circonscription
Mme Astrid BAUD-ROCHE (DVD) 46,34 % 15 381
Mme Marion LENNE (REM Macron) 53,66 % 17 814 ÉLU

Résultats définitifs Législatives 2nd tour 18 juin 2017
Haute-Savoie (74) - 6ème circonscription
Mme Sophie DION (LR) 43,49 % 12 588
M. Xavier ROSEREN (REM Macron) 56,51 % 16 356 ÉLU

Évaluer cet élément
(1 Vote)

La restauration scolaire et les accueils périscolaires : Certains tarifs risquent d'augmenter et d'autres de baisser pour harmoniser et rendre plus équitable la charge des familles à la rentrée prochaine.

Les tarifs périscolaires d'Annecy historique et de Cran-Gevrier sont les plus bas.

Il est à prévoir un changement d'après la foire aux questions dans le site Internet de la commune centre, en savoir plus et source :  (http://www.annecy.fr/889-harmonisation-des-tarifs.htm)

Le message de la commune nouvelle : 

"Votre enfant fréquente la restauration scolaire et les accueils périscolaires dans l’une des écoles de la commune nouvelle d’Annecy ?
Les tarifs de ces services publics vont être harmonisés à la rentrée prochaine, pour plus d'égalité et plus d'équité."

Une vidéo pour mieux comprendre la situation actuelle ...

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Résultats de 2nd tour des présidentielles de la Commune Nouvelle d'Annecy :
(Annecy, Annecy le Vieux, Cran-Gévrier, Meythet, Pringy, Seynod)

E. Macron (EM)
76,52 % 42 542

M. Le Pen (FN)
23,48 % 13 052

Abstentions 23,78 %
Votants 76,22 %
Blancs 7,93 %
Nuls 2,29 %
Exprimés 89,78 %

Le résultat de E. Macron (EM) dépasse les 65,68 % obtenu par le candidat "d'En marche" au niveau national,
au niveau départemental (Haute-Savoie) mais aussi au niveau régional (Auvergne-Rhône-Alpes).

Le candidat élu, Emmanuel Macron va maintenant démissionner "d'En marche" pour la composition de son gouvernement en prévision des législatives.

Au niveau local, la droite historiquement suivie par l'UDI et le Maire jean-Luc Rigaut (Président de l’UDI Haute-Savoie..)
qui va décider ou pas de rejoindre Emmanuel Macron ou de rester avec Les Républicains pour les législatives.

Vu les résultats de la Commune Nouvelle d'Annecy que ce soit au premier tour pour la droite ou au second pour l'extrême droite, le maire d'Annecy
va-t-il continuer à soutenir les députés investis par les républicains en conservant les accords nationaux avec L'UDI pour les législatives ?

Évaluer cet élément
(1 Vote)

La France se réveille avec une droite "K.O" et une déroute du PS avec son candidat Hamon qui fait un score d'un seul chiffre.
Le candidat d'En Marche, Macron et la candidate Frontiste remportent le 1er tour de l'élection présidentielles 2017.

Dans notre département (très à droite) et surtout dans les plus grandes communes, la droite recule et les ténors LR sont "K.O" et plutôt très silencieux, mais pas qu'eux !
le maire de la nouvelle commune Jean-Luc Rigaut (UDI) a été très discret pendant la campagne.

Le résultat des élections présidentielles 2017 de la nouvelle commune ANNECY : Annecy, Annecy-le-Vieux, Cran-Gevrier, Meythet, Pringy, Seynod est sans appel
La droite "filloniste" des ténors et soutiens du candidat Fillon de la commune, comme Bernard Accoyer, Lionel Tardy (LR) perd des voix, un recul net et historique sur les terres et circonscription(s) de droite.
Le candidat Macron est nettement en avance dans la commune nouvelle d'Annecy avec 28,68% des votes exprimés, (24,63% pour Fillon, 17,56% pour Mélenchon qui prend la 3ème place et La candidate du FN avec 14,3%)

à Annemasse le candidat Fillon se retrouve en 3ème position derrière Macron et Mélenchon
la terre du maire centriste Antoine Vielliard de Saint-Julien-en-Genevois est pour Macron
à Thonon, toujours Macron en tête, Fillon remporte Evian dans un mouchoir de poche
à Rumilly c'est le FN qui l'emporte devant Macron et le candidat Fillon soutenu par la droite se retrouve 4ème sur les terres de la circonscription de Bernard Accoyer.
à Bonneville c'est un peu le même scénario le FN en tête, suivi par Macron, Mélenchon et Fillon 4ème.
à La Roche-sur-Foron très nette avance du candidat Macron sur Fillon.

On laissera à Fillon l'obtention d'un très bon score sur Thônes (28,01%) ou même Chamonix (32,43%) et malgré des résultats décevants ou même catastrophiques dans les grandes villes du département il remporte le 74 avec 1,18% de plus que le candidat Macron mais ce dernier est au second tour de l'élection.

Les 6 députés de droite de Haute-Savoie n'ont pas réussi à convaincre leurs électeurs et ce n'est pas sans conséquence sur les prochaines élections législatives,
la droite de Haute-Savoie recule nettement et laisse même place à de gros scores pour Mélenchon très souvent numéro 3.
On retiendra que la montée en puissance (annoncée) du FN est finalement très limitée dans notre département.

Sans surprises les ténors LR, au niveau national, invitent à faire barrage au front national au 2nd tour et donc de voter Macron,
nous attendons avec impatience le bilan retenu par les ténors du département sur cette situation inédite !

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Ce lundi 2 janvier 2017 à Cap Périaz à Seynod s'est tenu le conseil municipal d’installation de la commune nouvelle d’Annecy.

Sans surprise, Jean-Luc Rigaut (UDI), maire d’Annecy devient maire de la commune nouvelle qui comprend Annecy-le-Vieux, Seynod, Meythet, Cran-Gevrier et Pringy, (élu maire par 150 voix sur 202)

(les candidats :  Denis Duperthuy (divers gauche) 7 voix, et Thomas Noël (FN) 7 voix)

Détail : 

Mr Jean-Luc Rigaut : 150
Mr Denis Duperthuy : 7
Mr Thomas Noël : 7
Mme Françoise Camusso : 1
Bulletin Blanc et nul : 35
Absent : 2

Pour les Adjoints :

13 adjoints + 6 maires délégué Adjoint de droit.

Mme Marie-Agnès Bourmault 
Mme Marylène Fiard 
Mme Françoise Tarpin 
Mme Martine Scotton 
Mr Pascal Bassan
Mr Bernard Alligier 
Mme Bilel Bouchetibat
Mr Nicolas Campart 
Mme Isabelle Astruz 
Mr Gilles Bernard
Mr Raymond Paget 
Mr André Mugnier 
Mme Sophie Deloges 
----------------------------
Maire délégué : Adjoint 
Mr Dominique Puthod : Annecy 
Mme Nora Segaud Labidi : Cran-Gevrier
Mr Jean François Piconne : Pringy 
Mr Bernard Accoyer : Annecy le vieux 
Mme Christiane Laydevant : Meythet 
Mme Françoise Camusso : Seynod

----------------------------

(Photo Claire Lepan fb)

Évaluer cet élément
(1 Vote)

FLASH : 2nd tour, 62324 électeurs haut-savoyards se sont exprimés. Ils ont voté à 72,8% en faveur de François Fillon, contre 27,2% pour Alain Juppé.

1er tour : François Fillon, soutenu par les députés Bernard Accoyer et Lionel Tardy, est largement en tête en Haute-Savoie comme c'est le cas sur une grande partie de la France lors de la Primaire ouverte de la droite et du centre ce dimanche 20 novembre 2016.

Des résultats complets qui tardent à venir en Haute-Savoie et dans plusieurs départements, ce sont des centaines de bureaux sur la France sur 10229, sans résultat définitif après notre contrôle vers 6h du matin, mais cela ne changera pas grand chose sur la position des 7 candidats. (plus de 4 millions de Français ont fait le déplacement)

Une fois de plus, les sondages, les analystes et plusieurs journalistes ont fait erreur sur le favoris désigné "Alain Juppé" depuis plusieurs mois, la presse locale avait relayé comme tout le monde les analyses des différents instituts et tendances. Le résultat est bien différent et plutôt supprenant vu l'écart du nombre de voix.

En Haute-Savoie, 2 députés, Sophie Dion et Virginie Duby Muller soutenaient Nicolas Sarkozy, l'ancien président est le grand perdant de cette élection en France mais aussi dans notre département,
une troisième place qui est très lourd de conséquences pour l'ancien chef d'état qui sort par la petite porte de la Primaire. Par 2 fois, l'ancien chef de l'état se fait repousser par les Français.

Alain Juppé est soutenu par le sénateur Loïc Hervé, le maire de Bordeaux arrive en seconde position en Haute-Savoie comme c'est le cas un peu partout en France.
Pour les autres candidats c'est la douche froide, en dessous de 3% un peu partout dans notre pays, NKM tire son épingle du jeu dans le 74 avec une 4ème place elle est soutenu par Martial Saddier.

Bruno Le Maire soutenu par le jeune sénateur Cyril Pellevat se casse la figure complètement dans cette élection, une 5ème place qui risque de conserver aussi sur la France entière, c'est raté pour "le renouveau".

Pour le candidat du député Marc Francina et sénateur Jean-Claude Carle, c'est la moquerie assurée sur la toile, Jean-François Copé fait "une chute de fin de carrière", un moment très difficile pour ce candidat tout en bas du tableau.

125 personnes dans notre département ont choisi de payer 2 € pour voter blanc ou pour déposer un bulletin nul.

Pour le second tour François Fillon a le soutien de Nicolas Sarkozy et de Bruno Le Maire, ce dernier avec 2,4% en France, n'apportera pas comme l'ancien président (environ 20%) un très grand report de voix. Par un simple calcul mathématique, il est tout de même difficile d'imaginer en tête du second tour Alain Juppé, il y a un nombre de voix considérables entre les deux candidats même si le report de voix n'est pas systématique, il va falloir ramer pour les sympatisants AJ pour remonter la pente.

Rappel des soutiens en Haute-Savoie : 

Nicolas Sarkozy : Sophie Dion (député) et Virginie Duby Muller (député)
François Fillon : Bernard Accoyer (député) et Lionel Tardy (député)
Alain Juppé : Loïc Hervé (sénateur UDI)
Jean-François Coppé : Marc Francina (député) Jean-Claude Carle (sénateur)
Nathalie Kosciusko-Morizet : Martial Saddier (député)
Bruno Le Maire : Cyril Pellevat (sénateur)

Des résultats dans certains bureaux :

François Fillon dépasse les 50% dans plusieurs bureaux à Annecy, Seynod, Annecy le Vieux, Sévrier, Saint-Jorioz contrairement à Cran-Gévrier ou il ne dépasse pas les 44%

En 1ère et 2nd circonscription de Haute-Savoie l'ancien 1er ministre dépasse les 50% avec presque 13000 voix.

C'est dans la 4ème circonscription de Haute-Savoie que le candidat Juppé fait son meilleur score avec plus de 28% des voix (Annemasse et Saint-Julien en G.)

Résultats en Haute-Savoie : 6 Bureaux manquants à 14h45 le 21/11/16.

Voici les résultats des 138 sur 144 bureaux du département

 

François Fillon

47.6%

28167

 

Alain Juppé

25.7%

15177

 

Nicolas Sarkozy

19.5%

11558

 

Nathalie Kosciusko-Morizet

3.1%

1809

 

Bruno Le Maire

2.8%

1636

 

Jean-Frédéric Poisson

1.1%

661

 

Jean-François Copé

0.3%

159

 

Votes blancs et nuls

125

Les résultats définitifs ici :
https://resultats.primaire2016.org/#/france

  • A retenir : François Fillon dépasse son score national dans notre département (envrion 44,1% national et 47,6% en Haute-Savoie à 5h30)

Sur Twitter

François Fillon, né le 4 mars 1954 au Mans, est un homme d'État français.

Collaborateur parlementaire de profession, et membre du RPR, de l'UMP puis du parti Les Républicains, il est nommé successivement ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement d'Édouard Balladur (1993-1995), puis ministre des Technologies de l'Information et de la Poste (1995), et ministre délégué chargé de la Poste, des Télécommunications et de l'Espace au sein des deux gouvernements d'Alain Juppé (1995-1997). Après la réélection de Jacques Chirac à l'Élysée, François Fillon est nommé ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité (2002-2004) ; il mène des réformes structurelles sur la durée du travail et sur les retraites. Nommé ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (2004-2005) et « numéro deux du gouvernement », il fait voter par le Parlement, la loi Fillon pour l'éducation. À la suite de la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle de 2007, François Fillon est nommé Premier ministre le 17 mai 2007, conduisant trois gouvernements et étant l'unique chef de Gouvernement de la législature, faisant de lui le deuxième Premier ministre, après Georges Pompidou, dans l'ordre de durée de présence en continu à Matignon.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le député d’Annecy annonce vouloir repartir pour un troisième mandat en 2017. Il a présenté son bilan lundi dernier lors d'une réunion,
il est encore fervent défenseur du mandat unique et compte bien repartir à l'Assemblée peut-être dans une majorité présidentielle de droite.

Son soutien à la candidature de F. Fillon aux primaires peut aussi changer quelques paramètres sur la qualité de son fauteuil en 2017.

On peut reconnaître que le député a une forte implication et présence à l’Assemblée nationale, (un peu la raison de cet article)
au cours des 12 derniers mois, 37 semaines d'activités*, 185 présences en commission, presque 2000 amendements signés (n°2 national),
278 interventions longues dans l'hémicycle, enfin tous les chiffres ici (https://www.nosdeputes.fr/lionel-tardy)
L'autre parlementaire de notre agglomération est Bernard Accoyer, il est encore loin de l'implication du parlementaire ex-chef d'entreprise. (https://www.nosdeputes.fr/bernard-accoyer)

(*Pour info, la plus grande présence d'un parlementaire sur les 12 derniers mois est de 41 semaines d'activité...)

Dernièrement, le député était sur les comités Théodules pour en reduire le nombre, et la suppression du fichier TES (une bonne chose)..
Plusieurs interventions sur la transparence lutte contre la corruption et modernisation de la vie économique - protection des lanceurs d'alerte,
Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, Modernisation développement et protection des territoires de montagne..

Inutile de comparer avec la présence d'un autre député du 74, depuis des années, Marc Francina n'a que très peu de présence dans son mandat
https://www.nosdeputes.fr/marc-francina, et pour les autres députés la présence est en dessous du grand (par la taille) du député d'Annecy.

Lionel Tardy fait partie des 150 députés de France les plus assidus, il ne laisse pas tomber pour autant sa présence sur le terrain,
sa présence est remarquée dans sa circonscription et de très loin par rapport à certains collègues, nos correspondants croisent le député un peu partout..

(En photo au salon des mariés 2016)

Sa dernière défaite :
Aux dernières élections départementales en 2015,
dans le canton de Faverges avec la nette victoire du sénateur honoraire UDI Jean-Paul Amoudry.
(Prévisible, certains lui avaient dit de se présenter sur Annecy..)

Depuis le 20 juin 2007, le député de 50 ans (encore jeune par rapport à ses confrères) brigue pour un 3ème mandat en 2017, reste à savoir si les électeurs choisiront
un député assidu dans l'hémicycle, présent sur son territoire ou un challenger ou comme dans le cas Francina (réélu avec un précédent bilan parlementaire presque vide).

>>> Les élections législatives auront lieu les 11 et 18 juin 2017 après la présidentielle.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Plusieurs citoyens de notre agglomération, de notre département et de la France entière vont se diriger vers les urnes pour la date du premier tour de la primaire ouverte de la droite et du centre qui est fixée au dimanche 20 novembre 2016 et celle du second tour au dimanche 27 novembre 2016 (art. 1, § 1, de la Charte de la primaire). (Peuvent voter lors de la primaire ouverte de la droite et du centre : tous les citoyens français inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2015.)

Notre rédaction ne souhaite pas influencer nos lecteurs ou commenter cette élection, mais plutôt vous propose un décryptage des affiches de candidats avec nos experts en communication, graphiste ou infographiste.

Autour d'une table, nos "experts", vous donne un avis critique sur la composition visuelle de l'affiche des 7 candidats.

B. Le Maire

Je suis en accord avec certaines remarques sur Internet,  le regard vers le haut, la posture ressemble à une affiche de "Super héros" et le regard (pour nous à droite, pour lui à gauche !) accompagné d'une chemise décontractée, un fond gris triste, il me semble que ses yeux sont un atout chez ce candidat mais absent de l'affiche.
Une lumière qui ne recouvre pas tout le visage, à quoi on peut s'attendre ? un côté obscur ou un simple effet ? pourtant c'est une photo très réussi.
mais pas dans le contexte d'une affiche de candidat, un film oui, c'est sûr. Manque son bras en l'air sur cette photo ! (Photo originale dernier Meeting de Sète, bras en l'air, photo retouchée pour l'épaule).

 
   

J.F. Copé

La réflexion peut porter à confusion, trop réfléchir fait-il avancer un président de la République ? où Copé est à l'écoute (son regard, pour lui, est à gauche) il tend l'oreille ?
Le slogan fait penser à "On s'est planté, on ne recommencera pas" On ne voit que le côté gras du mot "RECULE" c'est péjoratif sur l'ensemble de l'affiche au premier regard.
visage en noir et blanc pour cacher quoi ? Une communication assez moderne mais un peu affiche d'un "remake" de vieux film du cinéma Français.

   

F. Fillon

Ce qui choque le plus dans cette affiche c'est le côté trop décontracté et collé sur un bord, le micro qui fait présentateur TV, c'est une photo qui ne reflète pas la posture d'un président de la République ou de chef d'État ni la posture réelle du candidat vu ses interventions plutôt posées et chef d'État dans les derniers débats.
Une affiche très contradictoire est trop de sourire tue le sourire. Un drapeau Français réduit et flou, un détail mais qui a de l'importance.
Le slogan fait penser à une rédemption, maintenant je vais vous dire la vérité avec courage. (Photo originale Meeting Sable sur Sarthe)

   

A. Juppé

Une photo de président de la République alors qui n'est pas encore élu, une stratégie qui peut avoir du sens, (voilà le tableau que vous aurez en Mairie, il ne manque plus que l'Élysée en arrière-plan !)
Les couleurs sont tristes, une affiche des années 80, pour rajeunir le candidat, des couleurs modernes, couleurs vives, un plus et du sens pour l'image et l'âge du candidat.
Encadrement inutile et réducteur dans la composition.

   

NKM

Elle découvre la lumière, une femme découvre la lumière ! Un peu réducteur, un tableau un peu ancien accompagné d'un logo moderne et d'un fond noir, une affiche qui ne met pas en valeur le sérieux de sa candidature, seule femme candidate, un côté plus "tailleur" serait un + avec un visage moins important sur l'affiche avec un regard de face.
Un peu moins de sourire pour augmenter la stature de femme d'État ou de présidente de la République.
Regarder le ciel qui éclaire votre visage est une communication ancienne et dépassée pour un regard sur l'avenir, vous regardez la France d'en bas !

   

J.F. Poisson

"J'arrive", pas dans les sondages ni dans les favoris mais "j'arrive", le côté logo poisson qui fait poisson n'est pas très sérieux, "un poisson ça tourne en rond" logo moderne mais il fallait casser cette image du nom.
mais d'autres disent : "ce symbole, appelé Ichtus en grec ancien, rappelle également le signe de ralliement des premiers chrétiens persécutés par les autorités romaines. Une bonne idée quand on cible l’électorat catholique. "
Sauf que tout le monde ne connaît pas cette signification. Un appel au vote utile, il ne se voit pas à l'Élysée ?

   

N. Sarkosy

Le seul qui a opté pour le drapeau français dans sa globalité en arrière-plan pour une posture de chef d'État, le problème c'est le visage d'un homme battu, de pitié, j'ai la tête sur les épaules oui mais les épaules sont trop basses, un peu écrasés par je ne sais quoi, un costume serré, coincé... Pour la logique de performance pour certains, c'est raté pour nous..
Et puis on l'imagine les mains dans les poches.

   

Ils sont 7 candidats, mais aucun ne remporte le suffrage de l'affiche pour nos experts !! 

Évaluer cet élément
(1 Vote)

La ville de Faverges-Seythenex lance un appel à projet pour le devenir de son château. Bâtiment emblématique de la cité, situé sur un promontoire au-dessus du centre-ville, le château mérite que l’on veille à son développement et sa mise en valeur. Les différentes formes de gestion n’ayant pas permis d’assurer une activité satisfaisante, la ville se tourne aujourd’hui vers la cession ou le bail emphytéotique.

Le château a connu différents «maîtres» et destinées : ateliers de soierie à la fin du 19e siècle, sanatorium pendant la 1ère guerre mondiale, château ouvrier accueillant des employées de l’usine Stunzi dans l’entre-deux-guerres, base pour la Croix rouge pendant la seconde guerre mondiale… Le château a été acquis par la commune en 1980. Rénové, transformé en centre de vacances, il a été confié à une association puis une société.
Il est aujourd’hui géré directement par la ville qui loue des salles et des chambres pour des mariages et autres événements.

La ville souhaite atteindre deux objectifs avec une vente ou un bail emphytéotique : mettre en valeur son patrimoine et augmenter l’attractivité de son territoire, avec de souhaitables retombées économiques, que ce soit en investissement ou en emploi pour le local.

Vous êtes intéressés ? Cliquez-ici

>>> Source ici

Page 1 sur 6